Khôl ou Kajal ? Quelle est la différence et quels sont les bienfaits selon les traditions ?

Autant utilisé l’un que l’autre, le Khôl et le Kajal n’ont pas fini d’embellir les yeux des hommes et des femmes dans le monde, quelles que soient leurs origines.

On voit dans les anciens dessins hindous, berbères, égyptiens, indiens, ou autre, que les yeux sont bien dessinés grâce à ce trait noir qui redéfinie et intensifie le regard de celui et celle qui le porte.

Utilisé comme le trait qu’on pose sur la muqueuse de la paupière inférieure, le Khôl et le Kajal sont devenus les traits de finition quasiment indispensable dans le maquillage des femmes orientales et hindoues, évidemment, mais également des femmes occidentales qui ont été séduites par ce fameux trait noir dès les années 60.

Quelle est la différence entre le Khôl et le Kajal ?

♥ Le Khôl ♥

Le Khôl est une poudre d’origine minérale composée traditionnellement de plomb, de bitume, de bois brulé, de souffre, parfois de clou de girofle, de gras animal et d’alun.

Aujourd’hui utilisé essentiellement pour se maquiller, il était utilisé autrefois surtout pour soigner et protéger les yeux.

En Orient, ainsi qu’au Maghreb, chez les berbères, le khôl est utilisé par les hommes et les femmes pour nettoyer leurs yeux des poussières de sables, protéger contre les affections, et aussi pour souligner et intensifier leur regard.

En effet, aujourd’hui encore, comme depuis 4000 ans dans ces régions, il est toujours utilisé pour ses propriétés biocides, en tant que collyre pour prévenir et soulager les affections oculaires, mais aussi comme écran contre les fortes réfractions de lumière du sable du désert.

La recette traditionnellement utilisée au Maghreb est composée d’un mélange de portions égales d’alun calciné, de sulfate de cuivre, et de clous de girofle, avec parfois quelques gouttes d’huile d’olive pour que la poudre soit moins rêche à l’application.

L’application se fait soit à l’aide d’un bâtonnet en bois, ou d’un bâton de cuivre, connu également pour son action bactéricide et fongicide, comme habituellement en Tunisie, par exemple.

On l’applique à l’intérieur de l’oeil, juste sur la muqueuse de la paupière, et on ferme les yeux avant de glisser le bâtonnet de l’intérieur vers l’extérieur afin de tracer tout l’oeil, aussi bien la paupière inférieure comme supérieure.

Femme tunisienne berbère, maquillée selon la tradition amazigh. 

♥ Le Kajal ♥

Le Kajal est le frère du Khôl oriental, c’est un « maquillage » traditionnel indien, et qui fait également d’une pratique ayrvédique du rituel du matin : La Dinacharya, qui permet de rééquilibrer les trois doshas, Vata, Pitta et Kapha.

Le Kajal, est un mot sanskrit qui veut dire « voyant à travers le noir ». Et Kajali signifie « ce qui noircit les yeux ». Le Kajal est appelé également « cold » lorsqu’il contient un pourcentage important de camphre véritable, ce qui nettoie, désinfecte et purifie l’œil.

Le Kajal traditionnel indien est composé du charbon de ghee, ce beurre clarifié très utilisé en Inde, notamment pour l’ayurvéda, qu’ont doit bruler dans une lampe à huile, afin de récupérer son charbon (ma recette du ghee sur ce lien), de la cire d’abeille, des huiles végétales (coco, ricin, amande douce), de l’aloe vera et de résine de camphrier.

Le Kajal est utilisé en Inde depuis 5000 ans, pour ses propriétés de nettoyage et de prévention contre les agressions extérieures telles que poussière, pollution, pollen, etc., en favorisant l’activité du liquide lacrymal. Car, comme il pique un peu à cause du camphre, les yeux sont nettoyés immédiatement grâce aux larmes.

Les indiens, appliquent le Kajal dès l’enfance en gros ronds noirs sur le front et le menton, dans le but d’éloigner le mauvais oeil.

 

Le Kajal possède des propriétés antiseptiques, anti-inflammatoires et astringentes. il possède également des propriétés hydratantes car il régule les sécrétions du mucus.

On peut appliquer le Kajal, comme le Khôl, à l’intérieur des paupières, mais aussi au ras des cils pour intensifier le regard et un effet maquillage charbonneux. Avec du mascara en plus, vos yeux sont bien soulignés et envoutants ♥

 

Femme indienne aux yeux maquillés au Kajal

♥ Et pour finir… ♥

Que vous soyez plutôt Khôl ou Kajal, les propriétés et bienfaits sont sensiblement similaires, et votre regard ne sera que plus intense, votre blanc de l’oeil plus net, et vous envouterez ceux qui osent vous fixer, telle une vamp ♥

Si vous êtes sceptiques à l’utilisation du khôl ou du kajal, n’hésitez pas à en parler à votre médecin ou à votre pharmacien avant utilisation. 

Cet article est à vocation informative, il n’est basé sur aucune étude scientifique, merci d’en prendre note.

 

Si mon article vous a plu, n’hésitez pas à le partager, tel de l’amour, autour de vous !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.